„Le sommet nous appelle. Allons-y!“ Tour de mobilisation pour la liberté de mouvement, l'autonomie et une bonne vie - tout ça au lieu du sommet du G7

Les tragédies sur la Mer Méditerranée, les morts innombrables des personnes en fuite a pour une période brève porté le regard publique local sur la politique internationale de migration. Mais une nouvelle fois la réponse à toutes ces personnes mortes est l'appel pour encore plus d'isolement et d'intervention militaire. À renfort de leur politique restrictive de réfugiés, les gouvernements G7 s’échappent à leur responsabilité de recevoir les personnes en recherche de refuge.
En jetant un regard sur les causes des fuites, il devient clair qu'il y a un lien entre la migration et la politique actuelle du G7 ayant des mots clés comme „vol de terres“, „militarisation“ et „libre-échange“.
Au cour de la soirée les membres de l'initiative La terre est pour Tous – die Erde ist für Alle de la Tunisie, un représentant de Voix des Migrants, ainsi que de la Coalition Internationale des Sans-papiers et Migrants et Réfugiés (CISPM) nous raconteront de leur travail ouvrant ainsi le regard à une perspective transnationale.
Par la suite il sera présenté une partie du spectacle du théâtre de l'artiste tunisien Riadh Ben Ammar. „Hurria!“, ce qui veut dire liberté en arabe. Un théâtre à la révolution et la liberté de mouvement.

Les artistes internationaux, qui traversent pendant leur tour l'Europe en bus, démonteront pourquoi partout au monde les gens luttent contre la politique des états du G7.
Ils ont pour but de mobiliser contre la réunion du sommet et de donner l'occasion pour un dialogue solidaire et de faciliter que Sud - Nord et Sud - Sud peuvent se relier : Quelles sont les conditions de nos luttes? Qu'est ce qu'on a en commun? Comment le Sud et le Nord réunies peut-on s'engager pour des changement de la politique?

Souad Rouahi et Mohamed Ben Smida: Initiative La Terre est Pour Tous. L'initiative met en lien les familles ayant un ou plusieurs membres réfugiés disparus avec les „Harraga“ expulsés et des artistes.
(„Harraga“ arabe pour: les gens qui brûlent la frontière; des migrants irréguliers)

Touré Moussa (Côte d'Ivoire/habite en Allemagne) Il s'engage chez Voix des Migrants et au réseau pour la Coalition Internationale des Sans-Papiers, Migrants et Réfugiés (CISPM).

Riadh Ben Ammar: Activiste tunisien et metteur en scène de théâtre. Il y a 15 ans, lui même, en tant que „Harraga“, migrant irrégulier est venu en Allemagne. Lors de sa pièce „Hurria“, arabe pour „Liberté“, il penche, du point de vue d'un „Harraga“, le regard sur les luttes complexes pour la liberté (de mouvement) pendant la révolution tunisienne en 2011.

traduction au français, arabe et allemand

Sa  30.05. | 19.30 H | Allerweltshaus  |  Körnerstraße 77-79  |  Köln

-------------------------------------------------------------
Partie I Thème centrale:
les conséquences du G7 pou les pays de l’Amérique Latine
avec des activistes de la Mexique, de l'Honduras et de l'Équateur

Vendredi 29.05.  |  19.00 H  |  AZ Autonomes Zentrum Köln  |  Luxemburgerstr. 93  |  Köln
-------------------------------------------------------------

http://dietour.blogsport.de/